Coordonnateurs d’accessibilité

Obligation 

Les ministères et les organismes publics doivent nommer un coordonnateur de services aux personnes handicapées et transmettre ses coordonnées à l’OPHQ.

Résultats 

Les deux rapports indépendants de la loi ont noté un taux de roulement élevé parmi les coordonnateurs. Ces derniers ne détenaient aucun pouvoir décisionnel dans leurs organismes et n’avaient pas une connaissance approfondie des enjeux liés au handicap.

Recommandations 

Les ministères et les organismes publics devraient devoir afficher les coordonnées des coordonnateurs sur leurs sites web.

Cette obligation devrait aussi s’appliquer aux municipalités et au secteur privé.

 

Pour plus de renseignements sur la loi québécoise, cliquez ici.